Bernadette vous invite à venir célébrer le solstice de printemps lors du prochain cercle de pardon le dimanche 24 Mars de 9h30 à 12h30.

« Comme souvent  à l’arrivée du printemps nous aimons ranger, trier, nettoyer nos maisons et nos jardins.
Et si nous en faisions de même avec nos blessures émotionnelles du cœur?
En décidant de pardonner, je fais le choix  en tant que personne blessée ou agressée de renoncer au ressentiment ou à la vengeance vis à vis de mon agresseur.
Il ne s’agit ni d’effacer ni d’oublier ni de banaliser ce qui m’est arrivé (e), il s’agit de pardonner; c’est à dire décider de me libérer de ce qui s’est passé et de ne plus en souffrir.
Un Cercle de Pardon :  c’est un rituel doux et puissant qui permet à votre cœur de guérir, et de se libérer de la rancune, de la tristesse ou de la haine qui vous empêchent d’aimer pleinement. Il vous permet de reprendre votre pouvoir personnel dans votre Vie et permet de rayonner encore plus cet amour, dont nous sommes tous porteurs.
C’ est un processus particulièrement SIMPLE de guérison du cœur, en direct, sans passer par l’intellect. C’est pourquoi il est si puissant.
C’est un atelier qui se vit en cercle comme son nom l’indique. Il offre un espace privilégié de rencontre et de partage dans l’authenticité.
Après une visualisation d’ancrage pour nous relier les un(e)s aux autres, nous profitons de ce contexte singulier pour abandonner tout jugement et recevoir la présence de l’autre dans l’espace du cœur.
J’alterne un temps d’explicitation de la notion de pardon avec un temps de visualisation guidée ainsi qu’avec des temps d’échanges.
Le cercle clôturera la matinée.
Nous partagerons une collation que je vous offre au moment de la pause .
N’hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements, soit par mail (terminib@gmail.com) soit par téléphone (06.38.46.38.81)
Inscription : 20 €
Au plaisir de vous accueillir prochainement, et dans l’attente de vous rencontrer, je vous souhaite le meilleur.
Bien coeurdialement,

Bernadette »

Cercle de pardon le dimanche 24 mars au matin